visuel2
FLASH INFOS :
SUIVEZ - NOUS EN DIRECT SUR     
    
 

3ème édition des « Trophées Verres » : Distinction honorifique des acteurs et défenseurs des droits de l’homme

Autre Vie gratifie les acteurs et défenseurs des droits de l’homme.

Nombreuses sont les personnes qui œuvrent quotidiennement pour le respect, la promotion et la sauvegarde des instruments juridiques des droits de l’Homme en Afrique. En reconnaissance, l’ONG Autre-Vie depuis l’année 2005, a décidé de décerner tous les deux ans une distinction honorifique aux meilleures acteurs et défenseurs des droits de l’enfant au Bénin. Dénommée «Trophée Verres », cette distinction est à sa 3ème édition et prend en compte les personnes qui se sont fait remarquer dans la défense et de la protection des droits des femmes et des enfants sur le continent.

Encourager les hommes et femmes, acteurs volontaires de la défense des droits des enfants à mieux faire et partant exciter tout le monde à suivre leurs exemples. C’est le but visé par l’ONG Autre Vie à travers l’initiative de la distinction honorifique dénommée «Trophées Verres » et qui a lieu tous les deux ans. Depuis sa première édition en 2005, le but visé semble être atteint et le nombre d’acteurs ne cessent de s’accroître au grand bonheur des enfants. Plusieurs personnes se sont illustrées à travers leur engagement à respecter et à faire respecter les droits de l’Homme tout le long de leur existence. Pour le directeur exécutif de « Autre-Vie » Romuald Djivoéssoun, la vision de son ONG est de faire de l’enfant et de la femme un sujet de droit et non un objet de droit. Les trophées verres, est une  initiative qui rappelle les uns et les autres au devoir de mémoire qui nous oblige à nous souvenir d’une part des événements du 16 juin 1976 où plusieurs centaines d’enfants Sud-africains furent massacrés par l’armée de l’Apartheid, alors qu’ils plaidaient pacifiquement pour attirer l’attention des autorités sur les conditions de vie préjudiciables à leur épanouissement . Il s’agit d’autre part, des deux Guinéens Yaguine Koita (14 ans) et Fodé Tounkara (15 ans) dont les corps ont été retrouvés sans vie le 02 août 1999 dans le train d’atterrissage d’un avion Sabena venant d’Afrique fuyant ainsi leur pays à cause des conditions de vie préjudiciables à leur épanouissement et enfin des milliers de femmes qui au quotidien font l’objet d’innombrables violences.

Pourquoi cette reconnaissance de l’ONG Autre Vie ?

Depuis sa première édition, les « Trophées Verres » sont dédiés aux personnes physiques et morales identifiées et qui se sont fait illustrés dans le respect des droits de l’homme en Afrique et au Bénin en particulier. L’objectif de cette initiative est donc d’instaurer une culture de reconnaissances et de gratitudes à l’endroit des meilleurs défenseurs des droits humains et accroître la distinction des modèles d’acteurs sociaux qui, de par leur engagement au quotidien, contribuent à sauver des vies des milliers d’enfants et de femmes des conditions nuisibles à leur épanouissement sur tous les plans.

Photo : les lauréats de l’édition 2009 des « Trophées Verres »

Germain  DJIMIDO et  Erick J. AKUE , Cellule de Communication Autre-Vie

by genetic
Aller à la barre d’outils