visuel2
FLASH INFOS :
SUIVEZ - NOUS EN DIRECT SUR     
    
 

Projet empower : pour une parfaite connaissance des violences faites aux femmes et aux filles

L’ONG AUTRE-VIE opte pour  des mécanismes de communication avec les hommes des médias

La méconnaissance des droits des femmes et de la voie d’accès à la justice reste les causes majeures de la persistance des violences faites aux femmes et aux filles. C’est pourquoi Le Directeur Exécutif de l’ONG AUTRE VIE, partenaire du projet EMPOWER dans l’Ouémé a décidé d’initier une ligne de communication avec les journalistes pour une meilleure connaissance des VFF.

Au cours de cette séance d’échange avec les hommes des médias, des mécanismes de communication appropriés pour informer les communautés sur les violences faites aux femmes ont été tracés. Ceci pour la mise en œuvre du projet EMPOWER et proposer un plan de communication pour une parfaite connaissance des violences faites à la gente féminine. Selon M. Romuald DJIVOESSOUN,  Directeur exécutif de l’ONG, le constat révèle encore un déficit d’information sur les violences faites aux femmes au sein de la communauté et une méconnaissance des dispositions à prendre en cas de violences. Il s’agit notamment d’une méconnaissance des voies légales d’accès à la justice lorsqu’une femme subie une violence sexuelle. Il faut rappeler que le premier responsable de Autre Vie avait émis un certain nombre de mécanismes de communication. Il s’agit notamment d’une parution régulière dans les journaux, des sujets qui traitent des violences faites aux femmes. Outre les nouvelles émissions sur les stations radios pour les sensibilisations, M. DJIVOESSOUN a sollicité l’intervention des acteurs du projet pour informer les communautés sur les cas de violences faites aux femmes.  Il en a été de même pour les productions au niveau de la presse écrite, a-t-il fait observer. Au terme de cette séance,  un calendrier de production d’articles et d’émissions sur les violences Basées sur le Genre (VBG) a été planifié par les deux facilitateurs du projet. Le bilan élogieux de l’exécution du projet est obtenu grâce à cette franche collaboration que l’ONG a eu à entretenir avec les canaux de communication. Notons que le projet EMPOWER est un projet de l’USAID, entièrement financé par le peuple américain, sur initiative présidentielle américaine pour l’autonomisation entière et la justice de la femme.

Erick J. AKUE

by genetic
Aller à la barre d’outils